Mardi 27 Juin 2017
Le 06 Avril 2017, les États-Unis (É-U) ont lancé des frappes militaires sur une base aérienne de l’armée syrienne. Ces attaques font suite à ce qui s’apparente à l’explosion d’une arme chimique deux jours plus tôt dans la ville syrienne de Khan Shaykhun alors aux mains d’un groupe terroriste combattant les forces armées régulières de la Syrie. Les É-U et leurs alliés du monde occidental ont tout de suite accusé l’armée syrienne d’avoir procédé à une «attaque» chimique contre ladite ville. Sans apporter la moindre preuve, autre que les analyses de leurs agences de renseignements, les É-U ont pour la première fois depuis le début de la guerre en Syrie, attaqué délibérement le gouvernement syrien en violation flagrante du droit…
A l'heure où nous traçons ces lignes, un accord a été paraphé sous l'égide du Mogho Naaba Baongo entre un officier représentant le RSP et un groupe d'officiers de l'armée nationale burkinabè. C'est suite à la descente de l'armée sur la capitale, Ouagadougou, que les positions du Gal. putschiste Gilbert Diendéré ont commencé à devenir conciliantes. Cela montre bien qu'il faut lui opposer une résistance ferme plutôt que de continuer les reculades datant de l'insurrection des 30 et 31 Octobre qui nous ont conduit dans cette situation. Cependant, les termes de l'accord laissent en suspens plusieurs questions. Est-ce que le RSP sera bel et bien désarmé? Quel sort sera réservé au Gal. Diendéré? Est-ce que les militaires du RSP se…

BurkinaThinks a cinq ans!

Écrit par Dimanche, 21 Septembre 2014 00:00
BurkinaThinks.com a été lancé le 21 Septembre 2009, soit exactement cinq ans, jour pour jour. Durant ces cinq ans, beaucoup a été réalisé. Nous sommes fiers d'avoir contribué au débat des idées au Burkina Faso, en Afrique et dans le monde. Ceci a été fait dans un esprit de dévouement total des auteurs que nous saluons ici. Cinq ans après le lancement du site, notre objectif demeure le même: produire une pensée véritablement africaine car «il ne suffit pas d'être Africain pour penser africain».
La célébration des cinquante ans d’indépendance des pays d’Afrique Noire anciennement colonisés par la France, à Paris le 14 juillet à l’occasion de la fête nationale française est une véritable humiliation pour les Africains. Annoncée comme une blague, la cérémonie aura finalement lieu. Les dirigeants de quatorze pays africains se réuniront à Paris le 13 juillet autour du président français Nicolas Sarkozy pour un diner « familial » suivi d’un défilé de leurs armées respectives le 14 juillet sur les Champs Élysées à côté de l’armée française.

Appel à la jeunesse burkinabè !

Écrit par Jeudi, 30 Octobre 2014 00:00
Ceci est un appel à la jeunesse burkinabè. Un appel à l’engagement, à la réflexion et surtout à l’action. Notre nombre est notre force dit le Balai Citoyen. Numériquement, nous sommes les plus nombreux car 80% de la population burkinabè a moins de 35 ans. Nous sommes une population d’adolescents et de jeunes. Le Burkina Faso nous appartient et notre avenir est devant nous. Rien ne s’accomplira donc sur le plan politique sans la participation ou l’approbation des jeunes. Ne laisse pas des assoiffés de pouvoir ainsi que les politiciens moutons sacrifier ton avenir sur l’hôtel de leurs ambitions. Débarrasse-toi des politiciens corrompus mais souviens toi de ceci : le seul changement d'homme ou de femme à la tête du…

Éditorial: Massacre à Gaza

Écrit par Lundi, 04 Août 2014 00:00
«Le pire n’est pas la méchanceté des gens mauvais mais le silence des gens de bien», disait Martin Luther King, repris par Norbert Zongo. En tant qu’Africains, nous sommes tentés de nous occuper de ce qui nous regarde, c’est-à-dire nos propres problèmes, mais il serait une erreur de considérer que ce qui arrive à Gaza ne nous regarde pas...
Un tournant décisif semble avoir été amorcé ou sur le point de l’être à tout le moins, en Afrique. Il prend corps dans l’intérêt croissant de notre génération, à la différence des précédentes, pour une série de questions fondamentales.